Rayon X

Au tournant des années 80, la vidéocassette fit déferler une vague porno sur la France. Avec Rayon X, nous vous emmenons à la (re)découverte des vidéoclubs et de leurs rayons interdits, leurs rayons X. Ce livre est d’abord un objet fou, une anthologie des plus incroyables jaquettes vidéo X, les plus rares, les plus drôles, les meilleures comme les pires. Mais c’est aussi une enquête inédite avec les témoignages de figures incontournables de l’époque : producteurs, éditeurs, commerciaux, gérants de vidéo clubs et nous n’oublierons pas ceux qui vouent encore un culte au dieu magnétoscope et à la déesse VHS : les collectionneurs. Rayon X rembobine les années folles du porno sur cassette vidéo, en 256 pages couleur, avec une couverture rigide au format 210×290. Sortie prévue en novembre 2019.

A la fin des années 70, alors que les premiers formats vidéo grands publics font leur apparition, le cinéma X délaisse les salles spécialisées pour inonder les foyers. L’explosion de la K7 vidéo est aussi celle de la consommation de pornographie, dans des proportions inédites dans l’histoire de l’humanité (du moins jusqu’à internet). Le phénomène a lieu grâce aux les vidéos-clubs, qui fleurissent partout en France, et qui comportent tous ou presque un rayon interdit aux moins de 18 ans.Regarder des films pornos devient un loisir très répandu, toujours précédé du rituel de sélection de la K7 dans le rayon X, devant un mur de jaquettes où chaque film dévoile tous ses atouts pour être choisi plutôt que celui d’à côté.Qui a connu cette période a éprouvé ce frisson d’interdit à parcourir ces visuels promettant monts et merveilles. On ne choisissait souvent qu’un seul film, on voulait prendre son temps, mais on n’osait pas s’éterniser. On fantasmait sur tel titre, sur telle actrice en photo, ou on se laissait convaincre par les arguments imparables de tel dos de jaquette. Puis on revenait chez soi avec sa K7, qu’on ne regardait pas forcément tout de suite (mais pas non plus deux jours après pour ne pas payer d’indemnités de retard). L’attente générée faisait partie de l’expérience. Une attente qui paraît désormais folklorique à ceux qui n’ont connu que le porno sur internet, toujours immédiatement accessible.Nous avons vécu cette époque du porno en VHS, et nous savons que nos expériences personnelles sont partagées avec les gens de notre génération. C’est pourquoi nous avons eu envie d’effectuer un retour en bonne et due forme vers ce temps, tout d’abord avec l’idée d’une anthologie de jaquettes, qui comporterait les meilleures, et donc les pires, les plus belles, les plus folles, les plus improbables.Fort de nos livres de cinéma respectifs écrits précédemment, Les Pires parodies X sont souvent les meilleures pour Claude, et Brigitte Lahaie les films de culte, coécrit avec Cédric GrandGuillot, pour Guillaume, nous avions déjà rassemblé une documentation pertinente sur le sujet. Nous avons poursuivi la collecte de jaquettes auprès d’amis, d’éditeurs et de collectionneurs, toujours en recherche de plus de jaquettes en vue de les reproduire dépliées et à taille réelle, à raison d’une jaquette par page, dans ce livre qui dont le titre sera Rayon X.

Pour raconter au mieux cette période, nous avons été interroger des témoins privilégiés de l’époque. Des gérants de vidéo-club, des distributeurs, des éditeurs, des producteurs, des journalistes, qui ont participé directement à la construction de ce marché apparu quasiment du jour au lendemain, et qui l’ont fait évoluer jusqu’à ce que la VHS soit remplacée par le DVD. Nous avons aussi rencontré des collectionneurs, qui entretiennent une passion toujours bien vivante pour la VHS X, alors que certains sont même trop jeunes pour l’avoir vécue !

Les personnes suivantes interviendront dans le livre (liste non définitive)

  • Marylin Jess, actrice de légende
  • Francis Mischkind, fondateur d’Alpha France
  • René Chateau, fondateur de René Chateau Vidéo et de Punch Vidéo
  • Jean-François Davy, fondateur de Fil à Film
  • Marc Dorcel, fondateur de Vidéo Marc Dorcel
  • Jean-Baptiste Pujolle, collectionneur, ex gérant d’un rayon VHS dans un Bar tabac
  • Christophe, gérant du vidéo-club de la butte, plus ancien vidéo-club de Paris
  • Pascal Amelin Delaunay, producteur & éditeur

Rayon X sera un livre de 256 pages, relié cousu dos carré à couverture rigide, au format paysage « à l’italienne » le mieux à même de restituer les jaquettes dans leur format d’origine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *